Le voyage d’Hermine

1540-1

Conte

Résumé :
Hermine, une adorable tortue coule des jours heureux dans une ferme d’Australie. Pourtant, un matin, une rencontre inattendue vient perturber sa vie si paisible. Désormais elle n’aura de cesse de répondre à cette question : « Qui suis-je réellement ? » Alors, elle se lance dans un périlleux voyage, espérant trouver une réponse auprès des incroyables personnages qu’elle rencontre…

Ce que le ver Caro en dit :

Le temps d’une petite pause, me voici de retour en enfance. Cet album m’a rendue nostalgique, tant il correspond aux souvenirs des lectures que l’on me faisait petite fille dans la bibliothèque de l’école.

J’ai été très émue par l’histoire d’Hermine, petite tortue qui ne sait pas qui elle est et qui se cherche à travers un voyage aux multiples rencontres. Une véritable fable contenant une fort jolie morale sur la différence. C’est un beau texte rempli d’espoir qui nous laisse toute chose, mais avec le sourire.

Au delà de la quête d’Hermine, nous découvrons l’Australie via les animaux qui peuplent cette terre. Tous se présentent et, ce faisant, délivrent de précieuses informations sur eux, sur leurs caractéristiques. Mine de rien, la culture apprécie, surtout que c’est inséré de façon intelligente sans faire bloc indigeste.

Les illustrations sont adaptées au public, tantôt floues, tantôt aux traits précis, elles correspondent parfaitement aux situations mises en scène. Les tons sont idéalement choisis pour exprimer l’atmosphère dans laquelle évolue Hermine. Tout y est pour qu’on s’y projette.

Un album d’apprentissage sur tous les plans puisque, en plus de tout ce que j’ai déjà dit, pendant la lecture, l’enfant doit facilement se prêter au jeu du « pourquoi » que l’auteure anticipe et ce petit livre permet un enrichissement du vocabulaire.

= Je suis conquise du haut de mes vingt-sept printemps et je compte bien en faire profiter, plus tard, mon petit bout.

Publicités

Fallen

images (7)

Nouvelle
Chez Atout lignes

Résumé :
Il l’a suivie, épiée, a étudié le moindre de ses gestes, analysé la moindre de ses décisions, puis l’a choisie dans un seul but.
Observer, écouter et relater les faits tels qu’ils étaient.
Sarah était l’Élue…

Avis :
Si comme moi vous avez lu les aventures de Morgane écrites par Lydie, ne croyez pas retrouver son style doux et humain, du moins pas de la même manière que précédemment. Ici nous sommes en compagnie de Fallen, un être appartenant au folklore dont je vous laisse découvrir la signification…

Fallen a choisi Sarah pour une mission bien particulière. Pourquoi ? Parce qu’elle a quelque chose en plus, une sorte de don, quand elle utilise sa plume.

Dans quel but exactement ? Là réside l’intérêt de cette nouvelle et de sa chute inattendue qui nous ouvre une autre porte du sujet choisi pour ce récit.

Cette nouvelle est très sombre, aux allures mortelles, noirceur appuyée par une ambiance lourde et une base surnaturelle.

Fallen a une existence toute tracée, il a des choses à accomplir, son rôle est déterminant dans l’équilibre du monde. C’est pourquoi on s’attarde sur lui plus que sur le reste, son apparence, son « job » si l’on peut dire, plus simplement sur sa façon d’être et d’exister.

Sarah veut en savoir plus sur ce pacte entre elle et lui, et sur l’influence du Fallen, tout comme nous d’ailleurs qui souhaitons savoir de quoi il retourne. Nous n’allons pas être déçus du voyage, au sens propre comme au figuré. Nous allons déboucher sur une scène où le Fallen s’illustre et ce n’est pas de tout repos.

Nous allons ressentir du désarroi, de la colère. Et puis on se prend une seconde vague de son pouvoir en pleine tête et là c’est tout l’inverse qui en ressort : de la compréhension et du soulagement prennent vie en nous.

Chez Sarah aussi les émotions priment, et c’est là que l’on se souvient de qui écrit car, même si le style ne correspond pas à ce que l’on connaît d’elle, Lydie continue de nous bluffer avec les sentiments.

On nage dans une histoire qui, on en a la sensation sans réellement parvenir à poser le doigt dessus, s’appuie sur des références connues et religieuses, remaniées à la sauce Williams. C’est étrange mais plaisant, on vogue sur une terre connue qui aurait changé depuis notre dernière visite. C’est assez paradoxal mais je ne vois pas comment expliquer autrement mon ressenti.

Un ton différent pour un texte qui ferait un excellent départ pour une intrigue plus longue, avec comme base cet univers qui mériterait qu’on le développe bien plus. Il nous rend curieux et n’assouvit pas notre soif de connaissance. Cependant, cela reste un écrit entier sans manque réel, ni pour la compréhension ni pour l’immersion du lecteur dans ces quelques pages.

Ver 3
Un petit conte pour adultes que cette nouvelle au goût de fatalité.

De fil en aiguille

Cover De fil en aiguille
Thriller
190 pages chez Atout lignes
tome 2

Résumé :
Le don d’empathie! Bénédiction ou malédiction?
Que feriez-vous si vous étiez en mesure de percevoir toutes les émotions extérieures? L’euphorie, l’amour et le bien-être ne sont malheureusement pas les seuls sentiments que l’homme peut ressentir. Le stress, la peur, la douleur et la haine en font également partie.
Seriez-vous capable de supporter un tel flot de sensations, parfois au même moment?
Morgane Liemare, psychologue pour enfants et consultante à la brigade criminelle du 36 quai des Orfèvres, parvenait à canaliser son empathie.
Le capitaine Franck Benafi fit de nouveau appel à elle pour l’aider à résoudre un crime commis au bois de Boulogne.
Cette fois-ci, Morgane n’allait pas seulement démasquer le meurtrier.
Elle allait également changer le cours de la vie de Rémi.

Avis :
Vous voici privilégiés petits book-worms avec cet avis publié en avant première. En effet j’ai eu l’immense honneur d’être bêta lectrice pour cette œuvre, un grand merci à ma petite Lydie.

Assez blablaté, passons au vif du sujet, d’ailleurs ce deuxième tome dès le départ ne s’encombre pas de détails superflus. Que nenni! On part directement sur une scène de crime en compagnie de Franck qui se retrouve devant un cadavre qui nous laisse perplexes. On est donc directement dans l’état d’esprit : qui, pourquoi, comment, …?

L’intrigue est bien bâtie, sans erreur mais le coupable nous apparaît sans grande difficulté avant le dénouement. Je vous vois venir : «oui mais on n’est pas surpris». Détrompée-vous, l’auteure a glissé des révélations auxquelles on ne s’attend pas malgré un indice qui aurait pu nous aiguiller.

J’ai été folle de joie d’être de nouveau en compagnie des personnages du premier tome qui ont quelques années de plus, des bribes de cette ellipse temporelle apparaissent dans le récit pour nous éclairer sur ce qui s’est passé pendant ces six ans manquants. Rien d’extravagant, la vie a repris son cours et ses droits que ce soit positif comme pour Morgane et son couple ou négatif en ce qui concerne Rémi et sa traversée complexe de l’adolescence suite à un problème bien particulier…

Les liens qui unissent les protagonistes sont tous uniques, chaque duo a ses codes, ses habitudes, j’ai adoré cette particularité, cette idée de différencier chaque échange. On y retrouve bien des tons : amour, sarcasmes, vannes, humour masculin… Un plaisir à lire! Mon équipe préférée reste Morgane et Chris avec leurs belles phrases, ils ont un délire bien à eux que je vous laisse découvrir et apprécier.

Un petit clin d’œil est fait à Ronnie qui est absent de cet opus via le jeu des citations.

L’écriture sonne juste, avec un vocabulaire travaillé et une exactitude suite aux  recherches faites par Lydie pour être réaliste, cela nous saute aux yeux.

Petit up pour la fin qui nous annonce l’arrivée du prochain tome d’une façon qui m’a surprise, je n’avais encore jamais croisé ce procédé et double up pour moi puisque mon prénom a été mis à cet endroit.imagesCABRMO8U


J’en aurais juste voulu encore plus.

Regarde-moi

Regarde-Moi
Psychologie & drame
204 pages chez Atout Lignes
tome 1

Résumé :
Morgane Liemare, jeune et brillante psychologue pour enfants, dotée de dons d’empathie et de clairvoyance, vit par deux fois sa vie basculer.
La première fois, lorsqu’elle fut la victime d’un horrible drame.
La seconde, le jour où le petit Rémi Bancks entra dans son service de psychologie.
L’arrivée de Rémi n’allait pas seulement réveiller des secrets endormis depuis des années, elle aillait aussi avoir des répercussions inattendues et bouleverser plusieurs vies…

Avis :
Authenticité, voilà le premier mot qui me vient quand je me mets à l’écriture de cet avis.

Et pourtant, notre héroïne a deux « dons » appartenant quelque peu au paranormal. Paradoxalement tout ce qui nous est raconté parait d’office plausible car Lydie n’en fait pas trop autour de ses capacités, rien de vraiment trop gros donc on y croit.

L’intrigue est prenante, l’histoire est déroutante même si le dénouement n’en ai pas le summum puisque les indices qui nous sont délivrés nous fait clairement voir la vérité qui met un petit bonhomme de chemin à être compris par Morgane d’ailleurs.

Cette femme a tout pour me plaire : elle est attentionnée envers tout le monde, torturée par un sombre événement du passé, pour ne rien gâcher c’est une belle femme au physique en accord avec son âge, elle n’est aucunement favorisée : rides, peau qui se relâche, …

Tous les autres personnages sont tout aussi humains et attachants surtout le petit Rémi qui est très évolué pour son âge, d’ailleurs une de ses lectures m’a faite sourire puisqu’il s’agit d’un Musso.

Il y a bien sûr un méchant dans tout cela et il colle parfaitement au type d’être qu’il représente.

C’est une oeuvre dans l’ère du temps avec des références que l’on comprend.
Le titre a une explication que j’ai adoré, qui a un véritable sens qui est très fort.

Un petit plus : la manière de se saluer de Morgane & son frère ne peut nous laisser nous autres lecteurs indifférents.

imagesCABRMO8U

Un livre empli d’amour et de réalisme quasi coup de cœur.