Fallen

images (7)

Nouvelle
Chez Atout lignes

Résumé :
Il l’a suivie, épiée, a étudié le moindre de ses gestes, analysé la moindre de ses décisions, puis l’a choisie dans un seul but.
Observer, écouter et relater les faits tels qu’ils étaient.
Sarah était l’Élue…

Avis :
Si comme moi vous avez lu les aventures de Morgane écrites par Lydie, ne croyez pas retrouver son style doux et humain, du moins pas de la même manière que précédemment. Ici nous sommes en compagnie de Fallen, un être appartenant au folklore dont je vous laisse découvrir la signification…

Fallen a choisi Sarah pour une mission bien particulière. Pourquoi ? Parce qu’elle a quelque chose en plus, une sorte de don, quand elle utilise sa plume.

Dans quel but exactement ? Là réside l’intérêt de cette nouvelle et de sa chute inattendue qui nous ouvre une autre porte du sujet choisi pour ce récit.

Cette nouvelle est très sombre, aux allures mortelles, noirceur appuyée par une ambiance lourde et une base surnaturelle.

Fallen a une existence toute tracée, il a des choses à accomplir, son rôle est déterminant dans l’équilibre du monde. C’est pourquoi on s’attarde sur lui plus que sur le reste, son apparence, son « job » si l’on peut dire, plus simplement sur sa façon d’être et d’exister.

Sarah veut en savoir plus sur ce pacte entre elle et lui, et sur l’influence du Fallen, tout comme nous d’ailleurs qui souhaitons savoir de quoi il retourne. Nous n’allons pas être déçus du voyage, au sens propre comme au figuré. Nous allons déboucher sur une scène où le Fallen s’illustre et ce n’est pas de tout repos.

Nous allons ressentir du désarroi, de la colère. Et puis on se prend une seconde vague de son pouvoir en pleine tête et là c’est tout l’inverse qui en ressort : de la compréhension et du soulagement prennent vie en nous.

Chez Sarah aussi les émotions priment, et c’est là que l’on se souvient de qui écrit car, même si le style ne correspond pas à ce que l’on connaît d’elle, Lydie continue de nous bluffer avec les sentiments.

On nage dans une histoire qui, on en a la sensation sans réellement parvenir à poser le doigt dessus, s’appuie sur des références connues et religieuses, remaniées à la sauce Williams. C’est étrange mais plaisant, on vogue sur une terre connue qui aurait changé depuis notre dernière visite. C’est assez paradoxal mais je ne vois pas comment expliquer autrement mon ressenti.

Un ton différent pour un texte qui ferait un excellent départ pour une intrigue plus longue, avec comme base cet univers qui mériterait qu’on le développe bien plus. Il nous rend curieux et n’assouvit pas notre soif de connaissance. Cependant, cela reste un écrit entier sans manque réel, ni pour la compréhension ni pour l’immersion du lecteur dans ces quelques pages.

Ver 3
Un petit conte pour adultes que cette nouvelle au goût de fatalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :