L’hebdomadaire du ver – semaines 42 & 43 & 44 – #LIVRES

Publicités

Stop!

blog-en-pause
Je n’ai plus le feu de la passion quand je me penche sur le clavier pour faire un article & tenir ce blog. Je préfère donc raccrocher mon tablier quelques temps ou plus. Cela fait déjà un moment qu’ici c’est les montagnes russes de la présence, que je tente de tenir bon mais le cœur n’y étant plus vraiment, difficile de se faire une raison pour utiliser de son temps alors que l’envie est absente et que seul un devoir, une contrainte me tient dans ce lieu.
Prenez soin de vous.
Smack!

Les pluies

– tome un –
couv62209185

Kosh n’a jamais vu les yeux de Lou dans le soleil : depuis maintenant quatre mois, il pleut. Une pluie serrée, violente, une pluie de mousson qui parait blanche la nuit dans les phares ou la lumière, et fait un voile gris sur toutes choses, le jour, à plus de quelques mètres. Le phénomène, inexplicable, échappe à toute logique, à toute prévision, à tout modèle, à toute saison. Mais Kosh n’a pas besoin de voir le soleil les éclairer pour savoir que le vert des yeux de Lou est menthe à l’eau. Et qu’ils sont la plus belle chose qu’il ait jamais vue. Surtout lorsqu’elle sourit. Qu’il la fait sourire. Kosh a promis à Lou que rien ne les séparerait. Jamais. Lorsqu’ils évacuent leur village, que les réfugiés se battent pour prendre place dans les derniers bateaux… [coupe de résumé]

Ce que le ver de livre en dit :

Angoissant d’emblée de jeu, la nature domine l’humain, la preuve est irréfutable et contre l’eau qui monte encore et encore, impossible de s’armer pour la contrée.
Une empathie absente vis à vis des personnages mais, malgré l’absence de sentiments déclenchés, j’ai compris leurs réactions, leurs actes, leurs prises de positions, leurs décisions face à l’imprévu. Un problème d’âge entre eux et moi lectrice? Peut-être?
Rythmée par les rebondissements, le côté dramatique, allant de mal en pis , l’histoire s’organise en deux actes bien distincts qui n’épargnent que peu de sujets durs.
Adoration pour le psychologique des récits apo ou post apo, ici j’ai été comblée. Les bons fonds qui aident, la noirceur d’autres qui prend le pas, une quête de domination par la force, de soutien alors qu’on a peu, de luttes inévitables quand au bout c’est sa vie qui est en jeu.
On apprécie de jolies valeurs dressées hautes mais qui n’annulent aucunement l’autre face du tableau peinte par des êtres malfaisants.
Son plus : apporter la problématique d’un bébé avec la petite sœur de Lou face à la Terre qui part en cacahuète

Verdict :
CHOUETTE

deuxième tome paru sous le titre Ensemble
série terminée

La sanguinaire

– tome un –
bm_20573_aj_m_7498

Dans un monde qui ne valait plus la peine d’être sauvé et en lequel je ne croyais plus, j’ai décidé de faire régner ma propre loi. Chasseuse devenue vampire, paria, traîtresse, génie, rejetée par ceux que je protégeais et admirée par cette race que je haïssais, je n’ai aujourd’hui plus qu’une seule chose à l’esprit : ma vengeance.
Combattre pour gagner ma place sur le trône n’était que le premier pas.
Je m’appelle Elizabeth. Je suis désormais la reine des Vampires.

Ce que le ver de livre en dit : 

Divertissant de prime abord, je ne demande jamais beaucoup à un récit fantastique type bit-lit hormis de m’occuper l’esprit, mission réussie sur la première moitié.
Captivée j’ai été par cette jeune femme bien déterminée, un peu bonhomme dans sa façon de rentrer dans le tas, de tenir tête, d’être en fait une tête brûlée qui n’a plus grand chose à perdre. Pourtant l’entourent des secrets qui l’accrochent encore sur cette Terre.
Un sourire est né sur mon visage à l’évocation de personnes connues ancrant la mythologie vampire & chasseur de façon fort sombre.
J’ai déchanté dans sa suite, un ensemble sans saveurs.
Un manque de profondeur à l’égard de plusieurs points.
En cause des personnages laissant de marbre, aucune empathie, comme une vitre entre nous fermant l’accès à du ressenti. En somme cela se laisse lire.
Idem pour les rebondissements sans effet quelconque sur Bibi, ils étaient bien là, s’enchaînant sans souci particulier mais je suis restée extérieure à l’ensemble.
Frustration finalement avec une histoire qui se boucle sur l’annonce d’une autre thématique à venir en matière de types de créatures, en mode tout ça pour ouvrir cette porte qui semble plus prometteuse?!
La petite cerise sur le gâteau viendra de l’explication des noms de chapitres.

Verdict : 
NEXT/SYMPA

deuxième tome paru sous le titre Le voyageur
série non terminée

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑