Partage page Facebook #24/02/2017

Chère bookcompagnie !
 
Je n’ai fait qu’une bouchée de Tragic Circus de Cécile Guillot & Mathieu Guibé qui sera le dernier titre sur l’ascendant du PUMP IT UP, la suite va voir la lectrice que je suis désenchantée.
Ici, deux auteurs, deux univers combinés avec chacun une patte affirmée dans le monde du vieux cirque, place d’un conte macabre diaboliquement réussi ^^
13423712_1326906900670514_6189801287738433282_n
 
Aux délices d’Emeline de Muriel Mollard a inauguré ma semaine de congés en mode petits livres, je ne savais pas où j’allais, je ne souhaitais rien de particulier et je me suis retrouvée aux côtés d’une jeune boulangère qui en a marre de sa vie, va prendre les choses en main pour arranger son moral et sombrait tout doucement dans un comportement de psychopathe vengeresse ^^ Une excellente surprise !
couv39556924
 
Wollodrïn de Chauvel & Lereculey, Le matin des cendres (les deux parties lues) est un format graphique bande dessinée dans un monde fantasy où l’on se retrouve avec une bande éclectique de condamnés qui se voit libérer pour accomplir une mission qui les mènera chez les Orcs. C’était musclé, un peu sanglant, en mode enjeux politiques, mission secrète, guerre, tout ça.
couv27500368
couv6861819
 
Vils de Morgane m’a fait plonger dans le recueil de nouvelles fantastiques portant sur la folie, l’effroyable, le sans espoir. Et quand c’est noir il n’y a plus d’espoir … la la la. NEXT ! J’en retiendrai uniquement deux trois scènes à potentiel pour un récit plus étoffé et sa nouvelle sur la secte qui m’a retournée.
couv8788890
 
Hugo de la nuit de Bertrand Santini, du jeunesse où je suis passée totalement à côté du bordel. J’ai trouvé cela tordu, glauque, sans queue ni tête une fois terminé. NEXT !!!
couv54036594
 
La maison aux miroirs de John Connolly me voit remonter la pente du mieux, un détective privé, la maison d’un serial killer à surveiller, une ambiance qui fait flipper sa mémé. Pas mal du tout, cela donne envie de se lancer dans la série dans laquelle ce personnage récurrent prend place.
couv7824522
 
Code 93 d’Olivier Norek, c’est mon actuelle et je crois que j’ai un passage à vide vis-à-vis de la lecture parce que c’est vraiment bien, rien de négatif à y souligner, bien au contraire, et pourtant je me sens non réactive…
Ce que confirme ma secondaire qui n’est autre que Mes conversations avec les tueurs de Stéphane Bourgoin (genre truc de folie qui me rend hystérique d’habitude) et là oui c’est intéressant mais encore une fois un manque de vie en moi…
Je ne sais pas ce que je vais faire, prendre totalement autre chose, persévérer, je me pencherai sur la question ce soir ou pendant le week-end.
couv46511480
couv71263649
 
Et j’ai en cours en format audio Le doute de S. K. Treymane, thriller sur la mort d’une jumelle, le départ d’une famille pour l’ailleurs, des non dits, de la tension, une enfant qui vire chelou. J’aime bien même si je déplore un peu l’importance de descriptions.
couv53836672
 
Smack !
– issu de la page Facebook – Caro VerdeLivre tient un journal de bord livresque –

L’enfant aux cailloux

couv51402294Elsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s’ennuient tellement – surtout le dimanche – qu’elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins. Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s’installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas.
Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps – triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l’appeler à l’aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre…
Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n’a plus qu’une obsession : aider ce petit garçon qui n’apparaît ni dans le registre de l’école, ni dans le livret de famille des voisins.
Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n’existe pas ?

Ce que le ver Caro en dit : 

Je me revois à St Maur dire à l’auteure : « moi aussi je suis la recommandation de Séverine Il est bien ce livre » n’étant pas la première à avancer cet argument d’achat. Et que j’ai bien fait d’être réceptive à son éloge, que je peux désormais appuyer de tout mon poids! Quel titre! Que de sentiments! De retournements! Elsa, personnage qu’on apprend à détester tant elle est le stéréotype de la vieille femme seule chiante un peu farfelue qui s’occupe comme elle peut et semble virer perchée. Réalité? Fiction? On en prend plein la tronche, et à chaque illumination sur le récit une part d’ombre surgit et remet tout en question. En bref : PUMP IT UP! ❤ 

Sagas des Neuf Mondes

– tome unique –couv71338646Au cœur de notre vaste univers se dresse un majestueux frêne au tronc solide et aux branches vigoureuses sur lesquelles reposent neuf royaumes. Son nom : Yggdrasil.
Ami, prenez place ! En cette froide nuit d’hiver, Bjarni Steingrim, le scalde vagabond du Nord, a fait halte à notre porte pour nous conter l’histoire de ces mondes merveilleux où vivent de puissants dieux, de courageux mortels et d’étranges créatures.
Tremblez devant la colère de Thór ! Indignez-vous des fourberies de Loki ! Partagez la douleur de Freyja… Mais n’oubliez pas : côtoyer les dieux peut s’avérer dangereux.

Ce que le ver Caro en dit :

Cinq nouvelles offertes par un troubadour de chez eux. Si on a dans notre entourage quelqu’un qui est un merveilleux orateur, je pense que cela doit être un réel plaisir que d’écouter ces mythes et s’ouvrir ainsi au monde de la mythologie nordique.
Aux amateurs de récits mêlant dieux, humains ordinaires qui sortiront du lot et géants pas beaux, qui voudraient découvrir comment est le temps par là bas en peu de pages, à travers plusieurs histoires et chercheraient une entrée en matière sur le sujet, accessible, joliment écrite, au ton rieur avant de plancher sur du plus scolaire si la mayonnaise prend ou sur des des fictions plus imposantes. A mon avis, les férus de mythes grecques comme bibi y trouveront un goût similaire et se prendront vite aux jeux des ressemblances.

Criminal loft

– tome unique –couv33530687
Sanatorium de Waverly Hills. Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort. Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé. Chacun d’eux devra vous convaincre qu’il mérite de vivre.

Ce que le ver Caro en dit :

Un périple plus que brinquebalant aux voiles de cette intrigue. Une idée prometteuse on est d’accord, comme ne pas fondre pour un lieu hanté auquel on associe de dangereux psychopathes aux multiples caractéristiques. Même le Diable en prendrait à souper, c’est certain. Il faut, pour jeter l’ancre, prendre pour acquis que ce concept, ce que l’on nous propose peut se réaliser, sinon les révélations pourront être facilement démontés et nous faire bouder notre plaisir. Est-ce qu’il en a eu pour moi? Oui, mais pas tout le temps. J’ai d’abord eu envie d’ailleurs pour y revenir remonter à bloc, puis la vue de ficelles qui me faisaient craindre un plat monumental sur moi, ensuite j’y étais enfin pour finir échouée après le grand final comme un cachalot qui n’a plus goût à rien. Je vous l’avais dit que cela avait été mouvementé 😀
Je ne sais pas à qui le recommander en tapant juste, aux fanas de télé réalité qui aiment le voyeurisme que cela sous entend et les implications d’un public fou comme notre société finalement…(on aime cette critique sous-jacente ^^), le glauque et flippant d’un endroit au lourd passé où vaquent des gens au regard plein de pulsions terrifiantes, de vile intelligence et qui ont connu différents parcours avant d’être conduits dans le couloir de la mort ainsi que diverses défenses face à leurs crimes. 

On my Wish list #4

Je déterre un billet tenu par trois fois (quand même gros score! 😀 ) où souvenez-vous je reprenais l’idée de ma copine Marlène de Riz deux zzz qui s’était lancée dans ce rendez-vous sur Facebook dont j’avais adoré le principe.

Encore une nouvelle façon d’échanger sur les livres, et en plus on allie l’utile à l’agréable car cela va peut-être me permettre ou pas… de trier ma Wish list en y faisant du vide.

Avant, je n’y mettais qu’un titre, cela réduit trop le champ des possibles niveau commentaires donc on va passer à cinq sur la sellette avec à chaque fois en premier une non fiction et en second un titre graphique. Les voici :

51pm0cxhafl-_sx315_bo1204203200_
Erwin, Gisèle, Walter, Christiane ont aujourd’hui près de 70
ans. Ces Français, marqués à jamais parle sceau de leur
étrange origine, sont nés dans une maternité SS. Leur secret
renvoie à l’un des projets nazis les plus terrifiants entrepris
entre 1935 et 1945: créer une « race supérieure », future élite du
Ille Reich. Ce livre raconte la création de nurseries spéciales,
les Lebensborn, par la SS. Les deux parents étaient
sélectionnés selon leur « pureté raciale aryenne » : grands,
blonds, les yeux bleus. Les nourrissons y étaient abandonnés,
puis adoptés par des familles modèles. Leur véritable identité
était alors falsifiée. Ces enfants devenus adultes dévoilent pour
la première fois leur histoire, depuis leur naissance dans un
établissement du Lebensborn jusqu’à la maison-mère de
l’organisation, ainsi que leur quête vertigineuse pour retrouver,
des décennies plus tard, la trace de leurs parents. Une enquête
inédite qui met au jour une part sombre de l’histoire de France.

couv72031196
Où ça se trouve, un chat ? Comment faire pour qu’il se sente chez nous comme chez lui ? Quel type de panier lui faut-il ? Une boîte à chaussure suffit ? Et puis comment ça marche, un chat ? Pourquoi fait-il ses griffes partout ou se met-il à courir dans tous les sens ? Et surtout, pourquoi on les aime tant, ces chats qui prennent tant de place ? Retrouvez toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur les chats dans ce guide « minet » d’infos vraies, drôles et originales pour les fous amoureux des matous !

couv61829092
La mort est sur mes talons. Je me sens constamment épié, traqué, pisté, par un ennemi invisible et inconnu, par une armée des ombres sans visage et sans nom. Faire confiance à personne… Dans le premier Livre de la Trilogie du Gardien, David Klass crée un univers époustouflant, où les apparences sont trompeuses et mortelles. [Mu] Le feu sacré de la Terre est une électrisante aventure de survie hantée par les questions de l’identité et de l’écologie.

couv6751740
Un cadavre retrouvé dans la chambre froide d’un restaurant. Un ancien agent du FBI, brisé par le passé. Des autorités locales aveuglées par le profit. Un tueur déterminé. Vous pensiez avoir tout lu ? Vous vous trompiez

couv72436646Jamie Byrne, au volant de sa voiture sous une pluie battante, vient de griller un feu rouge, et freine trop tard. Le choc est mortel. En quelques secondes, il voit sa vie défiler devant lui : son seul regret, ne pas avoir su quitter à temps la femme qui ne l’aime plus et lui a toujours refusé les enfants dont il rêvait.

Jamie s’éveille en sursaut et regarde autour de lui. Il est vivant, dans sa maison, et sa voiture est intacte. Une sublime jeune femme l’enlace et l’embrasse tendrement, deux jeunes garçons lui sautent au cou. Jamie est incapable de prononcer un mot… et pour cause : cette femme merveilleuse et ces enfants, il ne les a jamais vus !

Est-ce son rêve qui s’accomplit ou bien son cauchemar qui commence ?

Au bout d’un suspense mené à un rythme infernal, Jamie Byrne saura ce que sa quête lui réserve : la destruction finale, ou l’amour ultime.

A vous de jouer! Dites-moi ce que vous en avez pensé si ce sont des livres lus par chez vous, ou si là comme ça ils vous inspirent.
Merci d’avance 🙂

A savoir que je voudrais faire un vrai check de mes Wish list (Livraddict, Amazon, feuilles volantes, pages de cahiers, tout ça, je vais donc inaugurer une liste LA qui me servira de point de repère, de convergence pour ce rendez-vous afin d’avoir une vision globale et de repartir sur de bonnes base en mode on centralise tout ^^

Défense d’aimer

– tome unique –
couv46343201
« C’était ma détenue. Pour sauver ma peau, j’aurais pu mentir, dire que je m’étais fait avoir. Mais on s’aimait… »
Début 2011, Florent Gonçalves, directeur modèle de la prison de Versailles, était arrêté pour avoir entretenu une liaison avec l’une de ses détenues, et pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agissait de la jeune femme qui avait servi d’« appât » dans l’affaire du gang des barbares. Les médias se déchaînèrent, les colonnes des journaux s’emplirent d’accusations et d’insinuations : l’homme bénéficiait d’un « système », la fille l’avait « manipulé ». Or tout était faux : chassé de l’administration pénitentiaire, lâché par sa famille, poursuivi en justice, Florent Gonçalves avait tout perdu, y compris son honneur, pour la plus inexcusable et la plus belle des fautes : l’amour d’une femme…
Aujourd’hui, Florent Gonçalves a décidé de rétablir la réalité des faits en livrant dans ce témoignage, qui paraît au moment où s’ouvre son procès, sa part de vérité.
Ce que le ver Caro en dit :  
* avis bref car il est difficile de parler de la vie d’autrui
* cinquante premières pages : les différents échelons professionnels que Florent gravit
* ensuite, leur histoire de coeur est développée : leurs moyens de communication, les procès de Léa, l’arrestation de Florent
* je pensais être fascinée par leur histoire d’amour mais cela ne fut pas le cas.
> une déception pour un livre que j’ai attendu de pied ferme. 
– transfert de mon blog Skyrock – 26 mars 2012 –