Défense d’aimer

– tome unique –
couv46343201
« C’était ma détenue. Pour sauver ma peau, j’aurais pu mentir, dire que je m’étais fait avoir. Mais on s’aimait… »
Début 2011, Florent Gonçalves, directeur modèle de la prison de Versailles, était arrêté pour avoir entretenu une liaison avec l’une de ses détenues, et pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agissait de la jeune femme qui avait servi d’« appât » dans l’affaire du gang des barbares. Les médias se déchaînèrent, les colonnes des journaux s’emplirent d’accusations et d’insinuations : l’homme bénéficiait d’un « système », la fille l’avait « manipulé ». Or tout était faux : chassé de l’administration pénitentiaire, lâché par sa famille, poursuivi en justice, Florent Gonçalves avait tout perdu, y compris son honneur, pour la plus inexcusable et la plus belle des fautes : l’amour d’une femme…
Aujourd’hui, Florent Gonçalves a décidé de rétablir la réalité des faits en livrant dans ce témoignage, qui paraît au moment où s’ouvre son procès, sa part de vérité.
Ce que le ver Caro en dit :  
* avis bref car il est difficile de parler de la vie d’autrui
* cinquante premières pages : les différents échelons professionnels que Florent gravit
* ensuite, leur histoire de coeur est développée : leurs moyens de communication, les procès de Léa, l’arrestation de Florent
* je pensais être fascinée par leur histoire d’amour mais cela ne fut pas le cas.
> une déception pour un livre que j’ai attendu de pied ferme. 
– transfert de mon blog Skyrock – 26 mars 2012 –

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑