Blasphème 

– tome 1 –
couv64996771

« En ce bas monde, nous avons tous un fardeau à porter. Il semblerait que nous ayons trouvé le nôtre. A nous de faire en sorte qu’il ne devienne pas celui de l’humanité tout entière. »

Depuis son récent déménagement à Grenoble, Solana est devenue une ado solitaire, sans ami ni attache. Son année de terminale s’avère compliquée, entre un père absent, une mère détachée et une bande de jeunes qui l’a prise pour cible. Difficile de faire pire… et pourtant. La Destruction semble s’installer dans les parages, chez Solana plus exactement, qui bientôt ne peut plus bouger le petit doigt sans déclencher une catastrophe. Les cadavres se multiplient en ville, les portes de l’apocalypse sont sur le point de s’ouvrir et Solana pourrait bien en être la clef.

Ce que le ver Caro en dit :

Solana est une ado tourmentée par les autres, en plus de déclencher des catastrophes via son corps… On pourrait penser qu’elle n’a rien pour elle la pauvre, c’est bien le cas si on omet ses pouvoirs obscurs au goût de malédiction bien tordue qui peuvent faire franchement peur! Elle est grave cool non ^^

Elle est en pleine crise familiale, son âge nous ferait pencher par les turbulences de l’adolescence mais le malaise est bien plus profond. Son père est absent de par son boulot, même si sa mère est bien présente, leur relation est étrange au possible, et cela ne date pas d’hier. 

Niveau scolaire, Solana est rapidement prise en grippe par les populaires, en raison : son look gothique et sa stature non imposante, qui l’a fait rentrer d’emblée dans la catégorie sous fifre de service. Le harcèlement scolaire est abordé et on aime même si ce n’est pas réellement central comme sujet.

Parce que le thème principal c’est un peu quand même le début de l’Apocalypse et la destruction ^^ Solana n’est pas étrangère à cela, on la suit et on connaît son quotidien mais la clef de l’histoire reste une mythologie de choix à peine dévoilée qui recèle tant de secrets, de mystères et d’interrogations. Je suis en extase! 

Insérée dans ce Meli melo fantastique, une flic, une enquête, des morts. Lola, maman d’une enfant qui l’épanouit autant qu’elle la brise va être sur le devant de la scène pour mener les investigations. Elle rentre dans ce fameux moule type de la nana qui en impose et pourtant je ne l’ai pas trouvé stéréotypée. Elle se rend attachante de par son histoire personnelle et de par sa façon d’aborder les choses. 

C’est sombre, c’est diaboliquement mené avec ces rebondissements que je souhaitais tant voir venir avec mon petit sourire de psychopathe ;p 

Merci aux éditions du Chat Noir pour ce partenariat

Publicités

8 commentaires sur « Blasphème  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s