Am Stram Gram

– tome 1 –
couv45984144
Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d’une piscine vide dont il est impossible de s’échapper. À côté d’eux, un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s’intensifient, l’angoisse monte. Jusqu’à l’issue fatale.

Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n’avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire.

Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne ; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe.

Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.

Ce que le ver Caro en dit :
(en quelques mots griffonnés sur son carnet)

Addictif
Cousu de fils blancs

Un flic qui boit on a
Un flic torturé on a
Un véreux Check
Une Flic qui donne une impression de supériorité, d’inatteignable on a

Passé de serial killer classique
Un tueur en série spécial qui aurait mérité plus de profondeur quant à sa « différence »

Nombre de rebondissements qui suivent une trame habituelle
Une idée de base intéressante (au goût de Saw quelque peu) mais qui perd de sa superbe face au classique. Cependant, la psychologie offerte via ce jeu est miam miam mais j’en aurais bien repris plus…

Je n’ai pas été vraiment surprise mais c’était cool.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :