L’alliance des trois

couv12651038

Fantastique & jeunesse 

Résumé :
Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde.

Info : premier tome
l’intégral illustré est un plaisir pour les yeux
lu en lecture commune avec Riz-deux-zzz, Fann & Marjorie

*************************************************
Ce que le ver Caro en dit :

Ce qui d’emblée me bluffe et en même temps me fait froid dans le dos, c’est l’explication qui ressort du pourquoi de cette rébellion sans précédent de mère Nature. Les gens de notre époque ne font plus attention à rien, ils jettent à tout va et souvent n’importe où. Pour preuve, le bord des routes qui est infesté de détritus à souhait. Bref, petit coup de gueule passé, revenons-en à nos moutons.

Le résultat rejoint d’autres livres du même acabit, à savoir des enfants & adolescents livrés à eux-mêmes. Forcément, j’ai pensé au premier tome de Gone que j’ai adoré, mais même si l’idée de base est similaire, on ne peut rien rapprocher des deux intrigues ou presque.
Oui, c’est logique, on pourrait parler de l’organisation que vont devoir mettre en place les protagonistes, mais même là, l’univers est tellement différent que cela ne se rejoint pas. Et toc !
Ah, le monde que nous propose Maxime me plaît terriblement. C’est sombre, angoissant, vicieux. C’est là que j’adore de tout mon cœur ce titre, notre Monsieur Chattam a su conserver son âme véritable même si ce n’est pas un thriller.
L’atmosphère est lourde, l’intrigue principale est riche, entrecoupée de plein de petits rebondissements qui nous font cogiter de ci de là et qui se greffent habilement à l’ensemble.

Le trio principal fait assez classique, le « héros », son bon copain et une fille qui en a dans la caboche. Rien de significatif donc à ce niveau, mais je les aime bien quand même, les petits. Ils fonctionnent quoi, on ne va pas non plus se taper le cul par terre pour eux, en somme. Petit up pour Plume le chien ❤ … Je sais, je suis prévisible sur ce point 😉

Il y a du méchant, du machiavélique, du fantastique stressant et des interrogations à foison. Donc j’en veux encore, bien sûr.

Une petite remarque qui a été faite par une de mes comparses de lecture, à savoir ma Riz, et que je trouve justifiée : mais que foutent les échassiers dans ce récit ? Ils apparaissent comme étant issus d’une technologie de pointe alors que clairement, nous gambadons dans des prairies envahissantes… Ils font tache, mais ne jetons pas la pierre à l’auteur, il a plus d’un tour dans son sac, on le sait, et du coup il va peut-être nous faire miroiter quelque chose qui ferait passer la pilule de ces robots au milieu des lianes et autres fourrages grimpants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s