Balancé dans les cordes

couv40056691

Policier

Résumé :
Tony est un jeune boxeur ; garçon sans histoires, il consacre sa vie au sport, prépare son premier combat pro et se tient à l’écart des trafics qui rythment la vie de sa cité. Mais il doit composer avec une mère à problèmes, qui se laisse entretenir par des voyous. Tout dérape lorsque l’un d’entre eux la bat et l’envoie à l’hôpital. Tony décide de faire appel à Miguel, le caïd de la ville, pour étancher sa soif de vengeance. Mais dans ce milieu, rien n’est jamais gratuit. La faveur demandée a un prix, celui du sang. Tony, qui doit payer sa dette, entame alors une longue descente aux enfers…

Info : Second volet d’un triptyque mettant en scène Paris & Prix du polar SNCF 2013

Ce que le ver Caro en dit :

Tony est un jeune homme qui se veut ambitieux, il vient d’entrer dans le milieu professionnel de la boxe, il est passionné par ce sport qu’il a découvert grâce à son oncle. Derrière ce lien qui les unit se cache beaucoup de haine. Son oncle, qui se veut son mentor, n’est pas tendre avec lui, Tony ne peut donc que se montrer méprisant quand il en parle.

Ce texte à la première personne fait très récit de vie de par son réalisme. On voit, à travers les yeux de Tony, la vie à la cité et tout ce que cela signifie de mauvais, à commencer par sa mère qui n’a pas une réputation irréprochable…

Le décor est posé, le climat familial aussi, et pourtant Tony est attachant. C’est un dur au cœur tendre, un bad boy boxeur qui a des valeurs et cherche juste à bien faire.

Jusqu’à la fin nous sommes tenus en haleine, la scène finale arrive et elle est brillante !

Le résumé laisse entrevoir beaucoup de pans de l’intrigue, il fait très synopsis de film de mafioso et c’est exactement cela. Tony était « bien parti » puis un événement et tout dérape sans qu’il n’en prenne réellement conscience. La vengeance appelant le sang, le sang coulant se transformant en dette, puis la dette en appel redouté, et tout s’enchaine de plus en plus vite pour nous saisir et nous faire douter de nos premières impressions vis-à-vis des personnages.

= La violence est là depuis le début mais elle mue, se transforme et fait de ce livre un uppercut fort noir.

Publicités

2 commentaires sur « Balancé dans les cordes »

    1. C’est le réel point fort, cela sonne fiction tout en réussissant à persuader le lecteur que cela se déroule vraiment sous ses yeux 🙂 Un vrai tour de force pour moi que d’y parvenir en utilisant que son talent & des mots.
      Heureuse de pouvoir alimenter une Wish list *rire diabolique*
      Merci beaucoup pour ton passage.
      Bisous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s