La cabane de l’enfer

couv55433826

Thriller

Résumé :
Ce dimanche-là, Annie, agent immobilier de 32 ans, avait prévu de vendre une maison grâce à une journée portes ouvertes. Mais son dernier client, un homme qui prétend s’appeler David, la fait monter de force dans sa camionnette. Annie vient d’être enlevée. Son ravisseur l’emmène au cœur de la forêt et l’emprisonne dans une cabane. Son calvaire va commencer…

Info : ce livre peut vous être familier sous le titre Séquestrée

Ce que le ver Caro en dit :

 Le résumé ne fait pas honneur au contenu de ce titre, si je pousse un peu je dirais même qu’il sonne un “poil” téléfilm, en chipotant. Alors que clairement, cela va bien au-delà.

Rien que de par sa mise en forme, il s’illustre d’une façon intelligente et qui pique au cœur le lecteur. À tous ceux qui aiment la psychologie d’une âme torturée, on est bon, là. En effet, Annie, victime de séquestration, se livre à son psy et chaque séance est en réalité un chapitre du roman.
On découvre comment l’homme qui l’a kidnappée a réussi à la détruire moralement, à instiller dans son quotidien des règles qu’elle s’efforce maintenant d’oublier.

La première partie peut être qualifiée de classique dans le tournant donné à l’intrigue. Nous avons un homme dérangé qui possède une femme en la condamnant à l’enfermement et en lui faisant subir maints supplices, on est ok, c’est bon mais en rien révolutionnaire.
Puis vient ce petit rouage qui bloque, qui fait dérailler le fonctionnement apparemment simple de cette histoire sans surprise de prime abord. Et là, crois-moi, tu vas t’en prendre plein la tête car tu vas élaborer des suppositions tellement machiavéliques, voire inhumaines, que tu ne vas pas t’en remettre. Et le pire du pire c’est qu’il y en a une qui est exacte…
thUDRAY5GC
Il s’agit d’un texte méchamment addictif.
Le plus pour moi lui vient du ton qu’adopte Annie, elle bouleverse de par ses confessions mais parvient à faire preuve d’un humour noir qui interpelle.
= Un combat de tous les instants pour Annie qui va tenter de se reconstruire malgré un passé empli de monstruosités qui n’ont pas fini de la hanter.


Publicités

12 commentaires sur “La cabane de l’enfer

Ajouter un commentaire

  1. Ohhhh je me souviens de l’excellent moment lecture que j’avais passé avec ce livre… impossible de le lâcher…
    une merveille
    bisous

    J'aime

    1. J’ai effectivement vu ton engouement pour ce titre lorsque j’ai lu ta chronique 🙂
      J’aime bien une fois la lecture finie zieuter ce que les copines en ont pensé quand elles l’ont lu ^^
      Bisous bisous.

      J'aime

  2. Je viens juste de terminer cette lecture, et elle a été intensive. J’ai beaucoup apprécié le coté 1ère personne pur raconter son ressenti. Et surtout voir l’après. Comment se remettre de ça, réapprendre à vivre. J’aurai bien aimé en apprendre plus sur le monstre, il m’a quand même intriguée.

    Aimé par 1 personne

    1. Je le comprends fort bien!
      J’ai trouvé ce parti pris très intelligent de nous proposer un témoignage de cette trempe et de mettre en lumière le retour à la vraie vie ce que l’on ne voit que bien trop peu alors que psychologiquement c’est hyper intéressant.
      Tu vois j’ai été tellement obnubilée par Annie que je ne me suis pas posée beaucoup de questions sur lui donc je n’ai pas eu le même manque que toi 😉 💋

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :