L’affaire Charles Dexter Ward

couv49250829

Fantastique
144 pages chez Akileos

Résumé :
Charles Dexter Ward, jeune étudiant féru d’archéologie, d’histoire et de généalogie, découvre un jour que Joseph Curwen, jugé pour sorcellerie à Salem, est un de ses ancêtres. Curieux de nature, il part à la recherche de son histoire. Dès le début de son enquête, Charles acquiert de prodigieuses connaissances historiques, compensées par une étrange amnésie du temps présent. Il développe en outre un inquiétant mimétisme avec son aïeul. Devant ces répercussions inattendues, le docteur Willett, médecin et ami de la famille Ward, part à son tour en quête.

Avis :
Je ne suis pas très calée quand il s’agit de parler de bandes dessinées, en effet je ne suis qu’une novice en la matière.

Ici nous découvrons un récit illustré de Lovecraft qui permet d’entrevoir son univers déroutant.

Les graphismes et surtout les couleurs aident à comprendre l’ambiance dans laquelle nous évoluons à base de démence, de nécromancie et de doutes.

J’ai eu un début flottant si l’on peut dire, j’avais quelques doutes quant au fonctionnement de la forme sur moi. Mais on se prend finalement au jeu, on veut savoir vers quoi nous allons et du coup, nous décryptons les images avec soin afin d’y chercher de possibles indices.
Ce qui m’a plu, c’est qu’il y a un vrai rythme et des surprises dans les rebondissements, qui font cogiter eux aussi.

Je vais faire ma fille paradoxale mais j’aurais bien voulu plus de détails dans ce livre alors que d’ordinaire je ne cours pas après. Pourquoi ? Parce que l’intrigue est vaste, dévoile une histoire enfouie qui met en avant des pratiques macabres et mériterait d’être encore plus exploitée, qu’on en sache plus.

On baigne dans un désespoir et un enfer à faire pâlir les plus téméraires. Mais malheureusement, ce que je regrette avec la BD, c’est mon réel manque de sentiments envers les personnages et cela ne déroge pas à la règle ici.

Que dire de la fin si ce n’est que la solution s’offre à nous dans les dernières pages et qu’elle n’augure rien de bon. Un instant en suspens qui suggère que jamais on ne peut en voir le bout.

À mon avis, c’est une lecture complémentaire à faire lorsque l’on a l’œuvre originale à son actif.

imagesCAD90BSJ
Une fois terminé, l’envie de se tourner vers le roman est forte, celle de comparer les supports se fait violence en nous, et de constater si les défauts soulignés ici sont balayés par le texte.

Publicités

4 commentaires sur “L’affaire Charles Dexter Ward

Ajouter un commentaire

    1. Je le pense aussi et c’est pour cela qu’elle doit être bien plus appréciable lorsque l’on connaît déjà l’oeuvre de Lovecraft.
      Ton conseil est bien noté ^^
      De rien, avec grand plaisir 🙂

      J'aime

  1. Je ne connais ni la BD ni la nouvelle mais en lisant ton article je suis tiraillée par la même envie quand je lis une BD tirée d’un autre support. Mais ça prend du temps 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :