Nosfera2

couv46045464

Horreur
617 pages chez JC Lattès

Résumé :
Horreur et fantastique sont des mots presque trop simples tant l’univers de Joe Hill nous plonge dans un maelström de sensations envoûtantes. « L’innocence » de ses personnages confrontée à des situations profondément dérangeantes crée un climat qui vous hante longtemps après la lecture.

Il suffit que Victoria monte sur son vélo et passe sur le vieux pont derrière chez elle pour ressortir là où elle le souhaite. Elle sait que personne ne la croira. Elle-même n’est pas vraiment sûre de comprendre ce qui lui arrive.
Charles possède lui aussi un don particulier. Il aime emmener des enfants dans sa Rolls-Royce de 1938. Un véhicule immatriculé NOSFERA2. Grâce à cette voiture, Charles et ses innocentes victimes échappent à la réalité et parcourent les routes cachées qui mènent à un étonnant parc d’attractions appelé Christmasland, où l’on fête Noël tous les jours ; la tristesse hors la loi mais à quel prix…
Victoria et Charles vont finir par se confronter. Les mondes dans lesquels ils s’affrontent sont peuplés d’images qui semblent sortir de nos plus terribles cauchemars.

Avis :
Je ne vais pas faire durer bien longtemps le suspense : grâce à une copinaute, je suis tombée amoureuse du fils de Stephen King. Voilà, c’est dit.
Et pourtant, au départ rien ne me le laissait présager. J’avais quelques difficultés à pénétrer totalement dans l’univers à cause du style de l’auteur et de son côté ultra loufoque, malsain et décalé dans sa tête.
Cependant, ma rencontre avec Charles Marx m’a encouragée à y croire, tout comme celle avec la Gamine, alias Vic, qui se rend attachante grâce à l’ambiance qui se dégage de son foyer. Elle a tout de la petite fille débrouillarde et va d’ailleurs nous prouver par la suite qu’elle a de la ressource.

C’est quoi ce truc de dingue de la mort qui tue, me direz-vous ?! Eh bien, je ne sais pas ce que l’auteur prend mais cela lui fait imaginer une intrigue vaste (comme son papa, tiens, à qui il fait à mon avis un petit clin d’œil dans ce roman) avec des personnages façonnés avec soin et des lieux qui ont tous quelque chose d’irréel et de bizarre… Avec en prems, bien entendu, le monde de Christmasland qui recèle de vrais trésors en matière d’horreur. La visite se fait attendre mais les pages le concernant se savourent.

Quand on arrive à la fin, on ne peut s’empêcher de se dire que certes, le livre est gros, et pourtant on a l’impression d’avoir vécu longtemps auprès de cette histoire tant les richesses qu’il possède sont grandes et géniales.
Que dire du final ? Sublime, surprenant et avec du sentiment à foison et de toutes sortes.

Un bémol ? Oui, j’en ai un petit par rapport au marquage temporel. Parfois j’avais du mal à saisir où j’en étais mais c’est une bricole, les éléments se remettent en place dans notre esprit au fil du temps et cela ne nuit en rien au culte que je vais lui porter. Clin d’œil sur visage

Pour ne rien gâcher, des illustrations parsèment notre avancée.

La vraie question c’est : à quel genre appartient-il ? Là, j’ai envie de répondre qu’il y a du fantastique, de l’horreur, du thriller, en somme : Joe Hill a créé son propre ton littéraire qui se résume en un seul mot : perché !

imagesCASQB5RR
Plus j’y repense et plus je suis séduite, mais mon côté barré doit jouer en sa faveur. Tout lecteur ne rentrera pas dans son délire, c’est une évidence.

Ma comparse :
Pénélope

ea00b-challengechalle19
qui-maime-me-suive

Publicités

8 commentaires sur “Nosfera2

Ajouter un commentaire

  1. Hou Hou, Découverte de ton blog, et bien sur visionnage de ta chaine, sympa ton style décontracté et la présentation de tes lectures. Au sujet de Joe Hill, j’allais dire fils spirituel de Stephen King, non, fils tout court et maman est aussi de la partie, la route était ouverte. Mais je suis d’accord sur le fait qu’il a son style, qu’il a trouvé ses lecteurs, qu’il a déjà été récompensé et de toute manière pour se faire son idée il faut le lire. Merci pour ta chronique qui suscite l’envie. @bientôt. Grybouille. Ps: J’adore la petite chenille.

    J'aime

    1. Oui?! 🙂
      Je suis vraiment heureuse de te voir passée par chez moi Grybouille et de te lire. Merci beaucoup d’avoir accordé du temps à ma chaîne, merci aussi de complimenter mon petit bébé & moi-même par la même occasion ^^
      Je ne vois rien d’autre à ajouter à propos de Joe Hill, ensemble nous avons fait le tour et j’approuve totalement tes commentaires à son sujet.
      Ce fut un plaisir & à vite.
      PS : j’utilise ces petits compagnons qui sont raccord avec mon de blog pour noter mes lectures 😉
      Celui-ci est pour les coups de coeur ❤

      J'aime

    1. C’est bizarre ;D
      D’ailleurs il faut absolument que je me le prenne en papier pour pouvoir le relire un jour ^^
      Merci beaucoup, j’y ai mis tout mon cœur, je devais bien cela au papa de Vic ❤
      J'te kiss ma serial killeuse

      J'aime

  2. Je viens de le terminer, et je suis ravie de découvrir ton billet (et ton blog par la même occasion !) qui fait écho à mon ressenti final ! Tu as bien raison, Joe est vraiment le digne successeur de Stephen, et c’est une excellente nouvelle pour nous 😉 Merci

    J'aime

    1. Tout d’abord bienvenue par ici Lupa 🙂
      Que dire hormis que je suis très heureuse de savoir qu’un autre avis fusionne avec le mien pour ce livre. C’est toujours un plaisir de constater cela surtout quand il s’agit d’un titre que l’on a autant aimé.
      Un auteur aussi talentueux ne peut effectivement qu’être une nouvelle au top pour nous lecteurs ^^
      Merci à toi!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :