Le meurtre de la Saint Valentin

couv46662556

Thriller
342 pages chez France Loisirs

Résumé :
Jill Talbot est une femme comblée. Auteur de polars à succès, elle a rencontré l’homme de sa vie, Nate, l’artiste peintre de qui elle attend un enfant. Son bonheur serait parfait si un inconnu ne la harcelait pas en lui envoyant des lettres inquiétantes.
Qui donc est cet homme qui signe ses lettres et ses messages du prénom Valentin ? Veut-il seulement faire peur ou est-ce un dangereux psychopathe ?
Bientôt traquée, épiée, menacée, Jill en perd le sommeil. Surtout quand elle apprend la mort de ses trois meilleures amies de collège, toutes assassinées un jour de Saint-Valentin. Jour noir et fatal qui se rapproche…
La fête des amoureux pourrait bien être la dernière qu’il lui reste à vivre.

Avis :
Un livre de la collection spécial suspense… tout est relatif !
Mon avis sera bref et efficace (je l’espère).
Ce roman donnerait naissance à un bon scénario pour un téléfilm de ménagères en quête d’un peu de stress, d’angoisse gentillette. Tout est là, de nombreux suspects, un coupable improbable, des meurtres, un tueur psychologiquement secoué mais c’est trop mou, sans réel caractère en fait.

Notre personnage principal est une femme connue, ici elle est écrivain de romans policiers mais elle peut aussi être journaliste, présentatrice météo, … selon les livres.
Dès cet instant le schéma classique est tout tracé : un mec la harcèle pour une raison déjà vue, plus on avance, plus le rythme se veut rapide ou pas… et la fin rentre dans cette continuité.

Clairement je n’ai pas été convaincue mais pour commencer dans le genre, cela peut être un bon titre étant plutôt soft.

challe19gtrzh

Publicités

10 commentaires sur “Le meurtre de la Saint Valentin

Ajouter un commentaire

    1. Coucou!
      C’est lui le fautif de cette lecture 😉
      Cela aurait pu être vraiment prenant, j’aime cette idée de dérangé qui harcèle une femme, découvrir ses motifs, sa façon de pensée est intéressant quand c’est traité d’une manière plus originale.

      J'aime

  1. Malgré tout, j’ai envie de lire le livre, je dois avoir un côté maso pour me faire du mal avec des lectures moyennes (voire carrément moches parfois). Mais ça doit venir du film, qui est différent à l’exception de la fin (obligé qu’ils aient gardés la même fin, c’est le seul truc un peu original),
    Ah et ne regarde pas le film! Tu pourrais t’endormir 😀

    J'aime

    1. Je pense aussi que c’est le cas 😉
      Mais rassure-toi, tu n’es pas la seule car depuis que tu m’as dit qu’il y avait une adaptation, j’ai envie de la voir malgré ta mise en garde… On n’est pas net quand même LOL!

      J'aime

      1. Haha t’es aussi folle que moi xD. Si tu vois le film, regarde le avec beaucoup, beaucoup, beaucoup de recul, tu rigoleras peut être.

        J'aime

      2. Bienvenue dans le club des fêlées du cabochon ^^
        Il faut déjà que je tombe dessus, ça c’est franchement pas gagné s’il est aussi bon que ça ;D

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :