Le grand écart

51VQhDDcIlL._AA278_PIkin4,BottomRight,-51,22_AA300_SH20_OU08_
Drame
Ebook

Résumé :
8 femmes, 8 âges, 8 histoires. En reconnaîtrez-vous l’une d’elles?

Avis :
Madame Penco > la jeunesse et ses artifices, puis vient la vieillesse et son désir de simplicité.

Place Gambetta > Alzheimer, les souvenirs et le temps qui passe.

L’erreur et le repentir > (épistolaire), la détresse d’une femme trompée par deux êtres chers qui dit les choses sans tomber dans le pathos.

L’inéluctable > la solitude que peut offrir un foyer, une famille, à une femme qui chaque jour attend un geste, un regard qui ne vient pas jusqu’au moment où…

La braise et le feu > une femme délaissée pour une plus jeune, que l’on ne reprendra plus à s’enticher d’un homme…

La promesse des jours > il suffit d’un rien pour bousculer une vie régentée par les habitudes et un quotidien tenace.

Confidences à un psy > la vie qui bascule en une seconde.

16 ans, premier amour > un poème d’adolescente.

Huit courts textes qui nous laissent la sensation de partager l’instant d’une vie, un moment dans lequel nous ne sommes pas invité mais qui nous est tout de même partagé.

Huit femmes, différentes sur tous les plans, apparaissent et nous les suivons quelques minutes intimement.
Nous assistons à un événement soit anodin soit révolutionnaire qui pourrait faire partie de notre quotidien simples mortels car ici point de surprenant, nous sommes en compagnie d’une semblable sans pouvoirs, sans artifices, délivrée brut.
Il existe une proximité entre le lecteur et le personnage fascinante, on peut aisément ne faire qu’un avec notre « héroïne ».
Elle n’a rien d’extraordinaire et pourtant ces quelques paragraphes à ses côtés semblent si importants, un vrai tournant dans une existence lambda.

Une écriture sincère, un style réaliste qui nous fait découvrir plusieurs portraits avec justesse, en peu de mots et en douceur. Un moment volé auquel on peut s’identifier et qui nous fait ressentir une réelle émotion.
Les images se forment et glissent dans notre esprit comme une étole de soie, c’est un peu comme une photo prise sur le vif, elle a une profondeur, une beauté unique et vraie, symbolique de l’instant.

Les deux dernières sont celles qui m’ont le moins convaincue, par contre toutes les autres ont une beauté, une âme qui m’ont surprise.
Ce sont des textes qui rendent serein et en même temps mélancolique, la tristesse due à certains constats arrive puis d’autres viennent les balayer aussi sec comme le va et vient d’une vague qui laisserait une sensation de plénitude.
Or les deux clôturant ce livre ne m’ont pas autant marquée, l’effet sur ma personne fut bien moindre.
Confidences à un psy n’a pas fonctionné à cause du ton employée par la narratrice, elle m’a tapé sur le système nerveux même si je reconnais que le fond de son histoire est terrible et intéressant.
Ensuite
16 ans, premier amour m’a laissée insensible de par sa forme, la poésie et moi ne sommes pas amis malheureusement et ces quelques vers ne m’ont pas rappelé l’ado que j’ai été.

De belles leçons en si peu de phrases, c’est un recueil étonnant et réussi qui fait office d’une jolie ode à madame X.

Remerciements :
Au forum Have a break have a book ainsi qu’à la maison d’édition pour ce partenariat.

imagesCA3TADZD

250836haveabreakimagesiacomabzr1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s