Le prix de la peur

couv11694218
Thriller
528 pages chez France Loisirs
tome 2

Résumé :
Quelques jours avant Noël, clans une église de Los Angeles, le cadavre d’un prêtre est retrouvé sur les marches de l’autel. Sa tête a été remplacée par celle d’un chien. En charge de l’enquête, le détective Rob Hunter découvre qu’un cauchemar récurrent hantait le religieux : qu’on le décapite… Bientôt, les cadavres s’accumulent. Noyée ou brûlée vive, chaque victime meurt de la façon qu’elle redoutait le plus.
Comment le tueur pouvait-il connaître leur pire angoisse ? Quel lien unit ses proies ? De qui le serial killer cherche-t-il à se venger ? Pour Rob, c’est le début d’une traque infernale au cœur de la jungle urbaine de la Cité des Anges, à la poursuite d’un tueur déterminé à faire payer le prix fort à ses victimes, le prix de la peur.

Avis :
Tout au long de cette lecture, j’ai eu la sensation de regarder un épisode d’une série policière. Le style est très visuel, même dans les pires moments. Les meurtres sont horribles, vraiment machiavéliques. Ils se basent sur la peur des victimes, ce qui amène une minutie implacable. Leur motivation n’est pas originale mais elle me plaît beaucoup, c’est quelque chose qui remonte loin mais que notre tueur n’a pu oublier. Le passé peut être dévastateur quant au devenir des gens et c’est un sujet intéressant à mes yeux d’un point de vue psychologique.

L’intrigue est rebondissante, on saute d’un cadavre à la vie personnelle des enquêteurs puis aux recherches pour enfin rencontrer un nouveau protagoniste. Nous n’avons aucun temps mort et on a cette impression d’être à leurs côtés, de réfléchir, courir et stresser avec eux.

Rob Hunter est un personnage fascinant, très intelligent et curieux, j’ai beaucoup aimé le fait qu’il ait une grande culture et la dévoile sans pour autant se mettre en avant. C’est un homme solitaire, torturé, rien de nouveau dans le genre, mais je me suis attachée à lui, pari réussi pour l’auteur avec moi.
Son collègue est d’une autre trempe mais ils forment une équipe qui fonctionne bien. S’ajoute à eux un bleu qui est très investi dans les tâches qu’on lui confie, il a ça dans le sang. C’est agréable de voir à quel point il s’active et souhaite bien faire.

J’aurais aimé que le tueur ait quelques passages à lui pour aller plus en profondeur dans sa folie, mais tant pis.

Ce livre colle au schéma d’un bon épisode policier avec quelques surprises grâce à une intrigue annexe. La fin n’a rien d’étonnant mais elle va bien avec ce que j’ai dit précédemment.

imagesCAF774WR

killeusedepal[1]
challe19

Publicités

8 commentaires sur « Le prix de la peur »

  1. Si la fin est pas étonnante je passe mon chemin ^^ Je déteste les fins pas étonnantes dans les policiers/thrillers, je trouve ça frustrant !
    Tu enchaines les polars en tout cas ^^

    J'aime

    1. Je comprends, c’est aussi ce un des aspects que je recherche dans un thriller, c’est un des points fondamentaux du genre, et je reconnais que comparé à celui-ci il y a bien meilleur.
      J’ai un petit faible pour eux, mais j’essaye d’alterner un minimum pour ne pas arriver à l’overdose 🙂

      J'aime

    1. Elle n’est pas mauvaise non plus cette fin, elle est juste simple, j’entends par là qu’elle correspond à ce qu’on attend d’elle avec tout de même un petit plus. Mais cela a tout d’un épisode de série télé donc si tu aimes ce concept tu devrais passer un bon moment tout comme moi.
      Si tu te lances fais-moi signe 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s