Mille soleils splendides

couv31393176
Drame
405 pages chez Belfond

Résumé :
Forcée d’épouser un homme de trente ans son aîné, Mariam ne parvient pas à lui donner un fils. Après dix-huit années de soumission à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve : l’arrivée sous son propre toit de Laila, une petite voisine de quatorze ans. Enceinte, Laila met au monde une fille. D’abord rongée par la jalousie, Mariam va finir par trouver une alliée en sa rivale. Toutes deux victimes de la violence et de la misogynie de leur mari, elles vont unir leur courage pour tenter de fuir l’Afghanistan. Mais parviendront-elles à s’arracher à cette terre afghane sacrifiée, et à leur ville, Kaboul, celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs, « mille soleils splendides »?

Avis :
Le résumé est un peu trop bavard à mon goût, il nous délivre une vue d’ensemble du roman plutôt que ses prémices.

Dans la première partie, on découvre Mariam et sa vie de petite fille n’est clairement pas rose. Les drames sont présents très vite, le ton est donné, on n’est pas là pour passer un moment agréable. Ensuite, vient la partie dédiée à Laila, qui semble avoir une meilleure situation familiale que Mariam, mais on ne sait pas encore ce que l’avenir lui réserve… S’ensuivent deux autres parties tout aussi dures et tristes.

On ne peut que compatir aux épreuves que traversent ces deux êtres,  juste parce que quelque part, elles appartiennent au mauvais sexe. On est forcément touché et bouleversé des conditions de vie que connaissent les femmes.

Tout au long de ma lecture, j’ai eu du mal à me dire que ce livre était une fiction, cela apparaît tellement plausible qu’il est difficile de se dire que nos deux protagonistes ne sont pas réelles, juste sorties de l’imagination de l’auteur. Cette sensation provient, je suppose, du contexte, du pays, de l’époque choisis qui sont eux bien ancrés dans l’Histoire du monde.

Les différentes luttes et guerres sont glissées sans entacher l’histoire des deux femmes que nous suivons, elles sont le centre, la période est importante car elle a une incidence sur leurs vies mais l’auteur n’en fait pas trop, ne perdant pas de vue ce que les lecteurs sont venus chercher dans cet écrit.

Une oeuvre emplie de combats, de volonté et de courage qui forcent le respect.

images (1)

bannièreABC2014

Publicités

8 commentaires sur « Mille soleils splendides »

  1. Très belle chronique, mais moi ça me déprime direct ! Par contre c’est clair que tu ne l’aurais pas signalé, je me serais dit que c’était tiré de faits réels et malheureusement il y en a beaucoup de ce type…

    J'aime

    1. Merci ma PS et elle est sans faute grâce à toi 🙂
      C’est surprenant comment l’auteur arrive à intégrer des personnages fictionnels qui ont quelque part des sœurs de cœur pour qui ce roman sonne comme un écho à leurs propres vies. J’admire beaucoup ce mélange subtil histoire & réel.

      J'aime

  2. Celui ci est dans ma PAL depuis bien trop longtemps ! Il faudrait vraiment que je le découvre surtout après lecture de ton avis ^^

    J'aime

  3. Je l’ai lu en octobre dernier et j’ai vraiment adoré cette histoire très poignante. Comme tu le soulignes, on n’a pas l’impression d’être dans une fiction.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s