Dieu est un pote à moi

couv68754049
Contemporaine
214 pages chez Pocket
tome 1

Résumé :
L’un a une barbe de quelques jours, l’autre de millions d’années. L’un vit sur terre, l’autre dans les nuages. L’un est vendeur dans un sex shop, l’autre a un métier qui réclame le don d’ubiquité. L’un n’a pas beaucoup d’amis, l’autre aimerait parfois se faire oublier d’eux…Vous ne voyez toujours pas de qui il s’agit? Et si Dieu avait décidé de faire de vous son meilleur ami?

Avis :
La religion est un sujet délicat à traiter, c’est à double tranchant. Ici, point de réel débat. Dieu est un personnage tourné en dérision, il est clairement funky : répliques vulgaires, humour noir, blagues à deux francs six sous. Il est bien loin des conventions. Malgré cela, il tient des discours sérieux sur les hommes qui se révèlent intéressants et moralisateurs.

Ce livre peut se découper en deux parties, la première a retenu toute mon attention de par son humour et les situations rocambolesques qui nous sont présentées. La seconde vire dans le mélodramatique et de ce fait m’a moins happée.

Une lecture rapide où les sentiments sont rois.

Le dénouement n’est pas celui auquel je m’attendais, il était en dessous de mes espérances, la révélation tant attendue était loin de ce que j’avais imaginée et n’a point fait mouche.

Notre personnage principal est un homme lambda qui a connu un départ difficile et qui se rend attachant, il n’est pas épargné et on se fait la remarque qu’il pourrait appartenir à notre société.

C’est un livre dans l’air du temps, une histoire actuelle qui peut parler au lecteur.

Une relation improbable très bien menée niveau émotionnel.

 

Publicités

6 commentaires sur « Dieu est un pote à moi »

  1. L’idée de base était chouette, bon après avec ce que tu dis de la 2° partie, ça ne m’attire pas. Hey ! Ca tombe bien ! Je suis en challenge kill the pal 😛

    J'aime

    1. Oui c’est ce que je te disais quand je le lisais, Dieu aurait pu être un pote des PS vu ses délires, mais ensuite cela vire la vie est une pu*e, de suite c’est moins rigolo.
      Effectivement, Kill the PAL avant tout 😉

      J'aime

  2. re bonjour Caro
    ta chronique je disais sur Facebook me donne tout de m^me envie de tenter la lecture de cet auteur pour me faire une idée avec ma façon de ressentir … 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s