Rémoras

couv71534298
Thriller & policier
528 pages chez Hélène Jacob

Résumé :
Trois anciens membres d’une cellule très spéciale des services de renseignement français décident de reprendre du service après une retraite de 8 ans, afin de se venger de leurs anciens employeurs. Dans leur sillage, ils entraîneront un cataclysme mondial qui les dépasse totalement et qui transformera le monde tel que vous le connaissez. Qui sont vraiment ces hommes ? Ont-ils les moyens de réussir leur mission et de redistribuer les cartes de la géopolitique mondiale ? Vandercamere, le manipulateur, Giraud, le séducteur, et Balard, le vengeur repenti, peuvent-ils rivaliser avec le Cercle, ce groupe d’hommes qui semble être aux commandes de la planète ? Est-il seulement possible de modifier le cours de l’histoire et de combattre ceux qui œuvrent dans l’ombre depuis si longtemps ? Qui décide vraiment du sort du monde et quels sont ses plans pour l’humanité ? « Rémoras » concrétise la mise en commun de deux approches complémentaires de la politique-fiction, la plume se mettant au service d’une histoire qui flirte constamment avec l’actualité. Saurez-vous même faire la part entre la réalité et la fiction ? Rémoras est-il un simple thriller ? Non ! Un polar, peut-être ? Non plus ! Juste un roman de politique-fiction, alors ? Pas plus ! Rémoras est simplement Rémoras…

Avis :
C’est un réel talent que possèdent les auteurs. Oser un tel sujet et  si savamment l’amener mérite qu’on les félicite pour cette prise de risque.

On débute avec une première partie haute en personnages et en dates qui pose des bases que l’on ne saisit pas de suite, on se retrouve à chercher qui, où, pourquoi, dans quel but. C’est très intrigant malgré le flou régnant car on comprend qu’il y a des tenants et des aboutissants avec de gros enjeux.

On se sent concerné par l’intrigue qui inclut des événements clefs de notre Histoire. On devient méfiant limite parano, on ne discerne plus dans le roman la part de réel et la part de fiction. C’est déstabilisant.

La fin est classique, une ouverture sur le second tome typique mais je ne l’aurais pas voulu autrement.

Un rythme et une écriture au poil, mêlant actions, émotions, discussions avec goût et sans casser la lecture.

Vous aussi, les informations, les actions des gouvernements et tout ce qui s’en suit ne vous passionne pas, ne tournez pas le dos à ce premier opus car le résultat pourrait bien vous surprendre tant c’est prenant et surtout clair, j’ai tout compris et pourtant ce livre partait avec un handicap car la politique, les finances, les décisions d’états ne sont aucunement des thèmes que je côtoie.

Un méchant il y a et ce n’est pas celui que j’accusais, une excellente surprise donc que le dénouement.

Au niveau des protagonistes, j’ai adoré notre trio qui se bat pour ses convictions malgré l’ampleur de la lutte à venir, mais cependant c’est Iris qui restera The personnage pour moi pour son passé, son présent et sa décision.

Une petite bombe livresque bien dosée en révélations explosives qui sèment un doute horrible dans notre esprit.

Remerciements :
Aux éditions HJ pour ce partenariat.

Lien utile :
Editions Hélène Jacob – Rémoras

téléchargementLogo_noir_petit

Publicités

6 commentaires sur « Rémoras »

    1. C’est l’adjectif qui convient parfaitement 🙂
      Merci Sokitty, c’est une de mes priorités cette année de proposer des titres différents de ce que l’on croise souvent, d’élargir le champ des possibles car pour ma part, cela nuit à mes envies livresques de voir partout les mêmes romans.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s