Morphée

couv18903165

Horreur
ebook chez Booxmaker

Résumé :
Dans les années soixante, en pleine campagne, un adolescent se voit contraint de travailler aux champs pour un ami de ses parents. Poussé par une étrange voix intérieure, il découvre pourquoi les villageois évitent tant cette maison et médisent sur ces occupants. Ce sera pour lui le début d’une course contre la montre, où lumière et obscurité s’affrontent. Il découvrira dès lors l’ampleur de la lutte dans laquelle il s’est lancé malgré lui, une lutte pour la vérité où la réalité est ailleurs.
Envahi par les ténèbres, tout ce qu’il connait s’effondrera. Tout ce qu’il chérit périra. Cependant, il ne sera pas seul dans cette quête: d’étonnantes et effrayantes créatures viendront lui prêter main-forte.

Avis :
Nous sommes bien loin de Morphée et de ses bras chaleureux nous appelant au pays des songes. Ici, on découvre un univers cauchemardesque opposant deux entités qui nous offre une mythologie innovante mais dont le nombre de pages est un frein à son développement. On a toutes les informations pour saisir les enjeux de ce monde, cependant je suis trop curieuse pour être rassasiée.

Je ferai le même commentaire pour certains personnages secondaires, ils sont trop peu présents pour être vraiment mis en valeur et du coup on a l’impression de découvrir une simple enveloppe corporelle comme Grincement qui reste malgré les points obscurs l’entourant mon préféré et son nom n’y est pas pour rien.

Les frissons sont au rendez-vous, surtout dans la première moitié où l’on avance vraiment à l’aveugle. Par la suite, notre curiosité prend le pas sur notre peur grâce aux points d’ombre qui s’éclaircissent et qui tombent au compte-gouttes. Un passage m’a fait tiquer, on se retrouve dans un schéma classique du thriller, cela m’a refroidit, cependant l’auteur est habile et en fait un atout ici en nous bernant grâce à ce subterfuge.

Le style est étrangement cynique, bizarrement empli d’humour noir, une plume quelque peu malsaine qui colle parfaitement à l’intrigue.

Étant sujette aux cauchemars, cette histoire pourrait très bien correspondre aux récits barrés que mon esprit fabrique la nuit, ce côté complètement décalé a été très apprécié par ma personne et je salue l’audace de l’auteur.

La dernière phrase est magique et barge à la fois, après un temps de réflexion, je me suis retrouvée à sourire, de ce rictus que prennent les tueurs et les fous qui fait froid dans le dos.

Une ambiance morbide agrémentée d’ironie dont on souhaiterait découvrir d’autres révélations.

Remerciements :
Au site Livraddict ainsi qu’aux éditions Booxmaker pour ce partenariat.

images

Publicités

8 commentaires sur « Morphée »

  1. je dois dire que si le résumé me laissait assez hésitante, ton avis me donne envie de tenter le coup si j’en ai l’occasion 🙂
    merci pour ton avis

    J'aime

      1. 🙂
        tiens, rien à voir, mais c’est normal que sur ton article du 24 décembre, sur le livre de RL stine on ne puisse pas laisser de commentaires? ou c’est un bug?? il est mis « commentaires fermés 😦
        bisous et bonne soirée 😉

        J'aime

      2. Non ce n’est pas normal, merci beaucoup de me l’avoir signalé.
        Je me suis mis un commentaire à moi-même en test, cela a fonctionné, je ne comprends pas trop, je n’ai rien fait différemment de d’habitude 😦
        Bisous & une bonne fin de journée à toi.

        Du coup, j’ai re posté l’article et là tout est good =)
        Encore merci à toi!

        J'aime

    1. En effet, l’illustration n’est pas plaisante à regarder & fait froid dans le dos.
      Le rapport titre et oeuvre a une explication bien entendu…qui est originale de par la manière dont c’est présenté.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s