Les rivières pourpres (en bref)

couv762222
Thriller
404 pages chez Albin Michel

Résumé :
Pierre Niémans, un commissaire aux méthodes musclées, est envoyé à Guernon, ville universitaire de l’Isère, pour élucider un meurtre atroce : un homme a été découvert nu, mutilé, coincé dans une paroi rocheuse en position foetale. Qui est l’auteur de cette mise en scène macabre ? Parallèlement, dans sa commune du Lot, le jeune lieutenant Karim Abdouf a de quoi s’occuper : l’école primaire a été visitée et le tombeau d’un enfant profané. Au départ bien distinctes et à des lieux l’une de l’autre, les deux enquêtes vont se recouper étrangement pour n’en faire qu’une, à la trame aussi hallucinante que terrifiante.

Points forts :
– deux inspecteurs gros bras grande gueule qui se moquent du système et vivent leurs enquêtes à fond
– la jonction faite entre deux intrigues qui donne naissance à un binôme est une technique que j’aime pour le côté questionnement offert d’office au lecteur
– une intrigue prenante
– un dénouement particulièrement réussi
– l’alternance des deux affaires est bien équilibrée avec un système de parties
– un rythme soutenu qui donne envie de poursuivre la lecture
– on passe un moment agréable avec ce bon thriller

Point faible :
– selon l’édition, le résumé peut être trop bavard…

imagesCAF774WR

Publicités

6 commentaires sur « Les rivières pourpres (en bref) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s