Autobiographie d’une courgette

couv57189515
Drame & contemporainre
281 pages chez France Loisirs

Résumé :
Icare dit « Courgette », petit garçon de 9 ans, est né du mauvais côté de la vie.
Depuis tout petit, il veut tuer le ciel, à cause de sa mère qui dit souvent : « Le ciel, ma Courgette, c’est grand pour nous rappeler que dans la vie on n’est pas grand chose ».
Depuis son accident, la mère d’Icare ne travaille plus, boit de la bière en regardant la télévision et ne s’occupe pas de son fils.
Un jour Courgette, à défaut de tuer le ciel, va tuer accidentellement sa mère. Le juge le déclare « incapable mineur ».
Placé en maison d’accueil, Courgette découvre enfin l’Amitié, les fous rires, les larmes, les émotions et l’Amour…
Un petit chef-d’oeuvre d’humour et d’émotions. L’apprentissage d’une vie…

Avis :
Le réel point fort de ce roman est la plume de l’auteur, à aucun moment de notre lecture on ne ressent sa présence d’adulte derrière le style ni même dans le déroulement de l’histoire. C’est aussi ce principe d’écriture enfantine qui a freiné mon avancée dans ce livre. Ce n’est pas habituel comme narration et j’ai eu un peu de difficulté à avoir de longs moments en compagnie de ce livre. Il faut dire que les fautes grammaticales nous sautent aux yeux, et ce fut, au début, complexe de ne pas grincer des dents en les découvrant.

La description de certains détails faite par Icare dit Courgette nous fait sourire. En effet en tant que  grandes personnes nous ne prêtons plus attention à ces petites choses alors qu’un enfant ne peut s’empêcher de les remarquer et de le souligner.  La nostalgie de cette période de notre vie refait surface avec tous ces tics de paroles tel que l’utilisation abusive de la conjonction de coordination « et » lorsqu’il conte un événement.

Il est de plus tellement naïf et innocent que chaque expression figée de la vie courante lui est inconnue, du coup il cherche à les expliquer et les comprendre, cela amène des réflexions fort rigolotes.

Les enfants sont tous attachants à leur manière avec leur passé difficile et leurs personnalités bien distinctes.

L’histoire est très jolie, de beaux instants de partages entre amis qui s’ouvrent à la vie. Les adultes,quant à eux, ont tout autant leur place dans ce récit, ils sont, pour la plupart emplis de bonté et de bonnes intentions mais il ne faut pas se leurrer, les méchants messieurs et les sorcières ont aussi leur part du gâteau.

Cool
C’est une perle au contenu choupinou tout plein, et touchant, et puis aussi mignon, et aux constatations faites tellement vraies. 😉

«Et les grandes personnes c’est pareil.
C’est plein de points d’interrogation sans réponses parce que tout ça reste enfermé dans la tête sans jamais sortir par la bouche. Après, ça se lit sur les visages toutes ces questions jamais posées et c’est que du malheur ou de la tristesse.
Les rides, c’est rien qu’une boîte à questions pas posées qui s’est remplie avec le temps qui s’en va.»

Publicités

2 commentaires sur « Autobiographie d’une courgette »

  1. Ce titre m’intriguait pas mal mais je ne crois pas que le moment soit bien choisi pour moi pour le lire… De toute façon je n’achète pas de livre bien sûr 😛 Bises ^_^

    J'aime

    1. J’étais intriguée aussi par ce titre et un ami bloggeur a eu un énorme coup de coeur donc je me suis lancée. Je suis contente de l’avoir fait mais c’est tout, rien de plus.
      J’adore ta petite précision concernant les non achats ^^
      Bisous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s