Ne le dis pas à maman

couv45533900
Témoignage
331 pages chez France Loisirs

Résumé :
L’histoire bouleversante d’une petite fille face à l’inceste et à la trahison.
L’enfance de la petite Toni cache un secret qui a faille la tuer. Dès l’âge de six ans, son père abuse d’elle. Courageusement, elle révèle l’indicible à sa mère qui se réfugie dans le déni, ouvrant la voie à des années de tortures sexuelles et mentales. Enceinte de son père à quatorze ans. Toni ne pourra compter que sur elle-même pour échapper de ce monde de dépression et de folie. Faisant preuve d’une force de caractère incroyable, elle aura le courage de dénoncer son père aux autorités, ce qui la placera une fois de plus seule contre tous ….

Avis :
Écrire son avis sur un témoignage n’est jamais chose aisée. On ne peut, par respect, se permettre de commenter réellement le roman car qui sommes-nous pour juger. Personne. Donc je vais essayer de m’atteler à cet exercice.

Il est mis sur la couverture la phrase suivante : «le témoignage qui a déjà bouleversé 50000 personnes». Tu m’étonnes! Comment rester de marbre devant ce récit d’une femme à l’enfance si sombre, si dure, sans mot assez violent vraiment pour qualifier cet enfer vécu.

Comme je le disais dans ma vidéo, les personnes qui connaissent ce genre de sévices sont pour moi tellement fortes psychologiquement que je les qualifierai de dieux. Un terme puissant mais qui est parfaitement adapté pour une petite fille mal fagotée, crasseuse, battue, violée, qui se retrouve à porter l’enfant de son père, à devoir recevoir de sa mère des reproches car cette dernière est bien trop occupée à idolâtrer son mari pour aimer et chérir correctement sa chair, à souffrir du regard des autres après les révélations faites au grand jour. Alors oui je n’y vais pas avec le dos de la cuillère mais c’est ainsi. Disons les choses telles qu’elles sont. Ces faits sont là pour nous faire prendre conscience de la face noire de l’humanité.

Le livre combine deux époques :  passé et présent. Sa mère n’a plus que quelques jours à vivre, elle est donc à ses côtés et c’est dans ses moments de solitude à l’hospice que son passé resurgit. On vadrouille entre Toni la femme et Antoinette la petite puce.

A plusieurs reprises, le bonheur laisse penser qu’il va enfin pointer le bout de son nez par le biais d’une période d’accalmie mais l’horreur reprend, toujours plus atroce, encore bien plus invivable qu’auparavant. Que de sentiments passent dans nos cœurs, on assiste impuissant à tout ce que ses mots nous font entrevoir.

Un être brisé qui a pour compagnons des animaux auxquels elle se raccroche et comme on la comprend.

La fin arrive, et le soulagement quelque part se fait ressentir car enfin elle a réussi à combattre ses vieux démons même si elle n’a pu avoir d’explications de sa mère ou du monstre qui a malheureusement été son géniteur, le mot père ne se dit pas ici vous en conviendrez.

téléchargement
Un témoignage choc, qui fait désormais partie de mes références phares pour ce genre littéraire.

 

 

Publicités

2 commentaires sur « Ne le dis pas à maman »

  1. Totalement d’accord avec ta chronique ! En la lisant plusieurs souvenirs me sont revenus et j’en ai eu des frissons…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s