Gone

couv69811003
Jeunesse & fantastique
665 pages chez Pocket Jeunesse
tome 1

Résumé :
Imaginez. En plein cours d’histoire, ils sont en train de prendre des notes quand tout à coup… plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu’il n’y a plus aucun adulte. Comme s’ils s’étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser.Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d’euphorie, les enfants doivent maintenant s’organiser pour survivre. Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! Sam devient malgré lui l’un des responsables de l’organisation mais, bien vite, il va devoir affronter d’autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres.

Avis :
Le départ du roman et de son intrigue m’ont franchement mise mal à l’aise, la situation est flippante voire dérangeante. Toutes ces personnes qui disparaissent sans aucun signe annonciateur dès le début du tome pose clairement l’atmosphère qui va découler de ce monde où ne reste plus que des enfants.

L’épaisseur du livre est plutôt conséquente et pourtant cela se lit très vite, une écriture fluide et rapide qui fait apparaître de nombreux rebondissements et tout autant de personnages. On pourrait facilement s’y perdre si chacun n’avait pas des caractéristiques bien particulières et une place clairement définie dans cette société qui naît et prend de l’ampleur au fil des jours.

Tous sont présents : l’intello, le bagarreur et son second, le héros malgré lui, l’enfant d’origine étrangère, et j’en passe. Tous ces stéréotypes permettent que tout un chacun puisse trouver un être auquel il se sent proche, dans lequel il se reconnait et se trouve des affinités. La mienne en l’occurrence est Lana et son compagnon à quatre pattes . Elle est malheureusement peu présente durant la première partie, mais ce n’est que partie remise. En parlant d’animaux, depuis ces Poufs d’adultes inexpliqués, eux aussi connaissent des changements pour le moins intrigants.

Un petit problème apparaît avec l’âge des protagonistes, par moments ils font preuve d’une maturité très poussée, ou d’une cruauté quasi invraisemblable mais à d’autres les querelles et autres soucis de cette période de questionnement qu’est la puberté reviennent tout en haut de l’affiche.

On peut s’interroger sur le genre auquel il appartient : jeunesse, est-ce vraiment sa place? Je n’en suis pas convaincue quand je vois mon état d’esprit pendant cette lecture. Un récit prenant quand on pénètre à l’intérieur, au point de devenir addictif et de faire passer au-dessus de nos têtes les défauts qui auraient pu nuire à notre moment livresque.
imagesCABRMO8U
Un premier tome qui pour moi part sur les chapeaux de roues sans quasiment de fausse note.

En lecture commune avec Toute la lecture de Sev : son blog

 

Publicités

6 commentaires sur “Gone

Ajouter un commentaire

      1. oui, d’après les avis que j’ai lu donc c’est pour ça que moi je le met plus dans la fantastique limite sf que dans la jeunesse! ok c’est des gamins dans le bouquin mais l’histoire n’a rien de gamin!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :