Qui es-tu Alaska

Qui-es-tu-Alaska[1]

Drame & Jeunesse
362 pages chez Gallimard

Résumé :
Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Avis :
Ce livre se scinde en deux parties, un avant et un après avec un décompte des jours. Vu le genre auquel il appartient, on se doute fort que cela ne va pas être joyeux, et pourtant au fond de mon petit cœur rien ne s’est produit…

Je ne suis pas entrée dans l’univers de Miles et ne me suis pas intégrée dans le  pensionnat où il arrive, suivre son apprentissage de la vie n’est pas palpitant en soi : alcool, cigarettes, amourettes, amitié, les cours, les gueguerres entre clans, voilà ce n’est plus de mon âge et une barrière s’est de suite créée entre l’histoire & moi.

Miles est tout de même un personnage attachant, qui s’ouvre au monde qui l’entoure après une longue période de solitude. Il a une passion pour une certaine forme de citations que j’ai beaucoup aimé du fait de leur originalité.

Alaska est une jeune ado torturée, lunatique, très spéciale que je n’ai pas pu encadrer tout simplement, c’est un être détestable et le fait qu’elle aime les livres ne l’a même pas aidée à attirer ma sympathie.

Quant aux autres protagonistes, ils se distinguent tous par un détail comme Lara et sa prononciation des r, Le Colonel et son almanach, Takumi et ses rimes. Un petit up pour Mr Hyde, leur professeur de religions, un instit comme je les aime.

Un questionnement philosophique naît dans leurs discussions, c’est intéressant mais un peu trop tordu pour moi.
La fin est un magnifique symbole d’amitié à la fois drôle et touchant, en adéquation avec le contenu du roman.

Je n’ai toujours pas répondu à la question du titre et cela ne me dérange pas vraiment…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s